pâtissier
Retour à la liste des fiches fiscales

Fiche Qu'est ce qu'un pâtissier ?

Professionnel des métiers de bouche, le pâtissier confectionne de savoureux desserts sucrés. Son sens de la créativité est un réel atout.

Profession artisanale réglementée, il doit, à minima, être titulaire d'un CAP, ou justifier de trois années d'expérience professionnelle en tant que pâtissier, pour pouvoir s'installer à son compte.

Partie essentielle du secteur BVP (Boulangerie-Viennoiserie-Pâtisserie) dont le chiffre d'affaire annuel est estimé à 11 milliards d'euros, ces trois spécialités occupent la première place en termes de vente de produits alimentaires artisanaux.
Péché mignons des Français, 40% de la population affirme s'offrir une pâtisserie par semaine.

En quoi consiste son métier ?

Outre une hygiène rigoureuse, le pâtissier doit faire preuve d'une grande habileté manuelle et de créativité afin de proposer de bons et beaux gâteaux.

Tartes aux fraises, mille-feuilles, babas au rhum et saint-honoré n'ont plus de secrets pour lui.

Fin connaisseur des ingrédients de base et de leur utilisation, il associe subtilement les goûts, textures et couleurs pour surprendre et satisfaire ses clients.


Au quotidien, le pâtissier :
> choisit ses ingrédients,
> gère ses stocks et la relation fournisseurs,
> maîtrise parfaitement ses recettes et les techniques de fabrication.

 

Comment devenir pâtissier ?

Le métier s'apprend le plus souvent par la voie de l'apprentissage.

À minima titulaire d'un CAP pâtisserie, l'apprenti a tout intérêt à poursuivre sa formation en obtenant un BTM Pâtissier ou un Bac Pro Boulanger, Pâtissier.

Il peut ensuite préparer son Brevet de maîtrise (BM), à savoir que cette formation prépare à la fonction de Maître d'Apprentissage.

 

Où exerce-t-il ?

Très recherchées, ses compétences peuvent s'exercer dans une pâtisserie, mais pas seulement.
Outre la boulangerie-pâtisserie, il peut également travailler chez un restaurateur, un traiteur, un chocolatier ou un glacier.

Les opportunités ne manquant pas, il peut également profiter des prochains départs à la retraite des pâtissiers pour devenir son propre patron.

Auquel cas, en plus de son savoir-faire, des connaissances en gestion, comptabilité et communication sont indispensables.

Enfin, il peut choisir de travailler à l'international, où la qualité des pâtisseries françaises n'est plus à démontrer !

Posté : Mis à jour :
patissier.en-ligne.me
Qu\'est ce qu\'un pâtissier ?